Blog de l'association La Semilla

Aller au contenu | Aller au menu | Aller à la recherche

Naissance de LA SEMILLA

Fil des billets - Fil des commentaires

lundi 7 novembre 2016

Une association pour un projet éducatif, écologique et culturel venant des peuples premiers

Comme nous l'avions suggéré dans deux précédents billets (De l'étude terrain au voyage sur le terrain puis Réunion d'été pour La Semilla), la phase d´étude, d'observation et de contacts sur place a conduit notre association à élargir ses objectifs. Ils sont désormais centrés autour de la création d'un centre éducatif et culturel et gardent le cap initial de tisser un lien avec les Indiens vivant dans la Sierra Nevada de Colombie pour créer un pont entre nos civilisations.

Ce temps de l'observation, de la réflexion et de la discussion, systématiquement observé par les communautés indiennes avant toute décision importante, était en effet nécessaire. Il nous a permis de définir une feuille de route et un texte de présentation de nos objectifs et de notre projet dont voici le contenu :

Logo.jpg

'' Quel est notre objectif ?''

Le but de notre association est de tisser un lien avec les Indiens vivant dans la Sierra Nevada de Colombie pour créer un pont entre nos civilisations. Il se décline en différents volets : éducatif, écologique, culturel et artistique. Pour ce faire, nous envisageons de créer un centre éducatif et culturel afin de pouvoir mener des actions en lien avec les peuples premiers de la Sierra Nevada de Santa Marta, en Colombie. Cette région a la double particularité d'être un des lieux les plus riches en biodiversité au monde (plus haute montagne en bord de mer avec de nombreuses espèces endémiques) et d'héberger en son sein une des dernières civilisations précolombienne (les kogis et leurs « cousins » arhuacos, wiwas et kankuamos). C’est un lieu précieux que les indiens appellent le « cœur du monde », un paradis malheureusement aujourd’hui menacé par le développement économique. Or, le message des indiens est intrinsèquement lié à la protection de la nature. Notre association souhaite être un lieu d’échange entre toutes populations vivant dans cette région. Pour cela nous avons besoin du soutien et de la participation de tous : d’abord les acteurs locaux, indiens et non indiens, mais aussi de personnes et d’entités internationales. Concrètement, LA SEMILLA pourrait soutenir ou porter :

  • des enseignements venant des peuples premiers de la « Sierra » ;
  • des actions d’appui et préservation au bénéfice des populations de la Sierra, décidées collectivement ;
  • des événements écologiques, culturels et artistiques.

Ces actions viseront à reconnaître, transmettre, sauvegarder et diffuser la sagesse et les connaissances ancestrales de ces peuples alors que leurs traditions pratiques, artistiques et sacrées, bien que toujours vivantes, sont menacées. Il y a donc nécessité de préserver la culture précieuse et millénaire des indiens de la Sierra Nevada. Pour cela, des actions comme la création d’une bibliothèque et un fond documentaire, la réalisation de films sur certains aspects méconnus (fêtes traditionnelles) sont déjà en cours à la demande des indiens.

A qui est destiné notre projet ?

Le public qui pourrait bénéficier de notre action et de notre centre éducatif et culturel est très large : les enfants mais aussi les adultes, locaux comme étrangers sont concernés. Car notre projet est d’ordre :

  • social : certaines personnes ne savent pas lire ou écrire ;
  • écologique : certains paysans perdent les modes de culture traditionnelle que les indiens ont su conserver tandis que les indiens ont parfois du mal à gérer des contacts nouveaux avec la société non indienne qui les entoure ;
  • culturel et philosophique : de nombreuses personnes, venant parfois de très loin, s'installent ou passent dans la région car elles ont un intérêt et un respect profond pour des peuples premiers dont la sagesse commence à être reconnue internationalement (France 2 , NATIONAL GEOGRAFIC, BBC).

Où va se situer notre action ?

Pour débuter, nous avons établi une présence et créé des relations dans la région. A Minca (aujourd'hui la « capitale écologique de la Sierra Nevada », véritable porte d'entrée de la Sierra à 20 minutes de l’agglomération de Santa Marta) et à Rio Ancho, plus éloignée d’un centre urbain mais proche de plusieurs communautés Kogies avec lesquelles nous avons déjà des relations.

dimanche 25 octobre 2015

Un logo aux couleurs des Kogis et un site Internet : de la communication à l'action...

Notre association renforce son identité avec un logo qui surgit de Terre et un site Internet qui surgit du cyberespace : pour être un pont par l'éducation !

Chacun appréciera et ressentira notre logo à sa façon :

Logo.jpg

Nous souhaitions quand même expliquer le choix des couleurs qui, au de-là du symbole, sont inspirées des teintes naturelles utilisées par les indiens Kogis de la Sierra Nevada de Colombie dans leurs sacs (mochilas) ou leurs colliers, comme sur cette photo du "mamu" (sage) Jose Gabriel Limako avec qui j'ai eu la chance de pouvoir discuter (il parle espagnol,ce qui n'est pas le cas de la majorité) :

Mamu-Jose-Gabriel-Limako.jpg

Quant à notre site Internet, il va s'étoffer et évoluer au fil du temps mais vous pourrez déjà trouver une "landing page" ici : www.lasemilla.paris

Pour les puristes, c'est un site auto-hébergé, sans cookies ni publicité et "en HTTPS" (sécurisé). Un site "bio" en quelques sortes...

Notre association, maintenant dotée de ces quelques outils (structure juridiques, compte en banque, site Internet, etc.), va maintenant pouvoir passer à l'action sur le terrain : en Colombie !

La première étape sera la réalisation prochaine d'une étude sur place pour préciser les contours de notre projet (localisation, coût, estimation des délais, etc.). Cette étude sera payée à une association locale (Mision Gaïa) œuvrant dans la protection de l'environnement et l'éducation.

C'est pourquoi notre site Internet a été doté d'un bouton de dons, afin de pouvoir dès maintenant commencer à récolter des fonds.

C'est votre intérêt et votre soutien qui feront notre force.

NB : encore merci à Johanna pour la conception du logo et du site ainsi qu'à Benjamin pour avoir mis à disposition et configuré son propre serveur pour l'héberger.

mercredi 30 septembre 2015

Premières étapes, premiers choix

En franchissant ses premières étapes de germination (publication au JO, création d'un site Internet, ouverture d'un compte en banque), notre association LA SEMILLA s'affirme aussi dans ses choix : éthique, écologie et liberté.

Nous sommes heureux de vous annoncer que ces premières étapes, franchies récemment et indispensables pour commencer cette aventure, sont les suivantes :

  • publication de l'association au journal officiel ;
  • ouverture d'un compte en banque ;
  • préparation du serveur qui hébergera notre futur site internet : www.lasemilla.paris.

Ce site web est actuellement en cours de construction (merci à Johanna !) et ce blog permet déjà d'échanger avec vous en attendant qu'il soit terminé. N'hésitez pas à laisser des commentaires ou à nous écrire à l'adresse mail "contact@lasemilla.paris".

Derrière ces premières étapes qui peuvent paraître simples, il y a pourtant déjà des choix :

  • avoir une association non seulement habilitée à recevoir des dons mais également d'intérêt général, ce qui permet aux personnes payant des impôts sur le revenu en France d'en déduire entre 50 et 66% du montant de leurs dons (dans les limites fixées par la loi) ;
  • privilégier une finance "éthique" au travers du choix de la NEF et du Crédit Coopératif comme banques ;
  • favoriser un hébergement de nos serveurs informatiques en France et de confiance grâce à un site internet auto-hébergé (merci à Benjamin ;)), un blog et des boîtes mail portés par GANDI qui soutient des projets alternatifs dans le monde du logiciel libre essentiellement (voir ) ;
  • faire le choix de la sécurité et de la vie privée : notre site utilise le protocole sécurisé HTTPS qui permet authentification du site et confidentialité ; par ailleurs il ne dépose pas de cookies traceurs.

Enfin, nous sommes en train d'établir de nombreux contacts à la fois en France et en Colombie. Parmi eux, on peut citer l'association de protection de l'environnement "Mision Gaïa", basée à Minca dans la Sierra Nevada. Nous travaillons ensemble sur la réalisation d'une étude locale qui doit nous permettre de mieux définir les contours de notre projet, son calendrier et son coût. Les premiers dons permettront notamment de financer cette étude.

S'agissant de l'ouverture de notre compte en banque, ceci signifie que vous pouvez déjà nous soutenir en nous adressant des dons (déductibles d'impôts) : soit par chèque adressé à l'ordre de "ASSOCIATION LA SEMILLA" et envoyé à notre adresse postale (ASSOCIATION LA SEMILLA, 2 rue de l’École Polytechnique, 75005 Paris), soit par virement bancaire (nous contacter).

Certains n'ont d'ailleurs pas attendu l'ouverture de notre compte bancaire : merci à Nicolas notre premier donateur externe et membre bienfaiteur ! ;)

En vous remerciant une fois de plus pour votre intérêt et votre soutien pour notre projet ! Ce n'est qu'ensemble que nous pourrons avancer.

NB : si vous faites un don et souhaitez recevoir un reçu fiscal (nécessaire pour bénéficier de la réduction d'impôts), transmettez nous votre adresse postale par courrier ou email.

jeudi 10 septembre 2015

De la compétition à la coopération

C'est une des idées fortes de notre document fondateur, adopté lors de notre Assemblée Générale constitutive du 31 août 2015.

Ce document, qui détaille les objectifs de notre association, sa philosophie et son esprit, prévoit en effet que :

Les écoles soutenues par LA SEMILLA visent à inscrire l'enfant dans un présent qui change, à l'aider à être un pont entre un passé oublié (mais à redécouvrir) et un futur qui se dessine, entre des traditions locales et une culture internationale. Tout en s'appuyant sur une base de savoirs fondamentaux, elles ont une approche dynamique de la connaissance et veulent aider l'enfant à devenir un adulte créatif qui aura des ressources pour s'adapter à la réalité de demain. Mais l'objectif le plus important demeure de contribuer à le rendre conscient et relié, dans l'empathie, à la nature, à l'autre et à lui-même, pour remplacer la compétition par la coopération.

Cette coopération, pourtant si simple et si naturelle mais qui s'éloigne d'une approche individualiste et compétitive, peut se traduire à tous les niveaux : coopération entre les enfants, entre les enfants et les enseignants, entre les enseignants et les parents, entre l'école et son environnement proche, entre la France et la Colombie, entre l'homme et la nature, entre nos sociétés "modernes" et les sociétés traditionnelles. Pour notre projet d'école dans la Sierra Nevada de Santa Marta, il s'agira sur ce dernier point d'une coopération nourrie d'échanges avec les représentants des indiens koguis, arhuacos ou wiwas, qui ont su garder une sagesse et une culture ancestrale, riche d'enseignements féconds.

Si vous souhaitez en savoir plus sur notre projet, nous vous invitons à lire notre Document Fondateur en cliquant ici : Document_Fondateur.pdf.

Vous pouvez aussi nous adresser vos questions à l'adresse mail suivante : contact@lasemilla.paris

A Bientôt !

jeudi 3 septembre 2015

Une graine pour changer le monde !

Changer le monde ? Qui n'en a pourtant pas rêvé quand il était enfant ?

En créant l'association LA SEMILLA, nous avons décidé de croire en nos rêves, de croire en la Vie...

Nous avons décidé de commencer par l'éducation des enfants avec un projet de création d'école, mais aussi par l'écologie et la sauvegarde de la nature. Le tout dans un même projet que nous voulons faire naître en un lieu unique au monde où vivent encore une culture traditionnelle millénaire et des richesses naturelles précieuses : La Sierra Nevada de Santa Marta en Colombie. Pour autant, notre projet est aussi tourné vers l'international et les technologies de l'information.

Un paradoxe ? Ou un point d'intersection, un pont entre la passé et le présent, entre le local et le global...

Comme le précisent nos statuts :

''L'association LA SEMILLA poursuit des objectifs éducatifs, écologiques et sociaux. Son but principal est d'aider à la création et au soutien d'écoles basées sur des pédagogies respectueuses de chaque enfant dans toutes ses spécificités et ses composantes. Ces écoles constitueront un pont entre notre société « moderne » et globalisée et des savoirs traditionnels et locaux afin de s'enrichir de ces derniers. L'objectif est de créer une première école dans la région de la Sierra Nevada de Santa Marta en Colombie, qui se caractérise par ses richesses naturelles, culturelles et la présence de sociétés traditionnelles (indiens kogis, arhuacos, wiwas). L'association vise également à : promouvoir et partager son expérience éducative notamment en organisant des événements (conférences, expositions, etc. ) en France ou à l'étranger ; protéger les savoirs et sociétés traditionnelles ; tisser des échanges éducatifs et culturels entre la France et ces écoles.''

Et LA SEMILLA vient tout juste de naître, le 31 août 2015 !

C'est le début d'un long chemin auquel vous pourrez bientôt participer et nous soutenir si vous le désirez, car nous aurons besoin de votre aide pour avancer.

Notre association vient d'être créée et déclarée en Préfecture et nous sommes aujourd'hui en train de poser les premiers jalons de ce projet : ouverture d'un compte en banque, création d'un site Internet, première récolte de fonds, etc.

Nous vous tiendrons au courant...